Revue d'élevage et de médecine vétérinaire des pays tropicaux

Notice(s)

Réf. 455004

Titre Utilisation de la jacinthe d'eau (Eichhornia crassipes) par le lapin de chair
Auteur(s) Gérard C., Troncoso J.
Revue Revue d'élevage et de médecine vétérinaire des pays tropicaux
Thème Alimentation animale; Mauvaises herbes et désherbage; Contamination et toxicologie des aliments pour animaux
Publié en 1980
Volume 33
Pagination 91-96
Numérotation 1
Mots-clés LAPIN (ORYCTOLAGUS); ALIMENTATION; MAUVAISE HERBE AQUATIQUE; EICHHORNIA CRASSIPES; FARINE POUR ANIMAUX; DIGESTIBILITE; TOXICITE; ZONE TROPICALE;
Résumé La digestibilité de la jacinthe d'eau fraîche a été mesurée sur 10 lapins. Puis 3 lots de 10 lapins ont reçu une alimentation contenant respectivement 0,25 et 50 p. 100 de farine de jacinthe incorporée dans la matière sèche de la ration. La digestibilité de la plante fraîche est très faible, et les animaux ont perdu du poids. Cependant, les traitements (séchage, incorporation de mélasse, granulation) ont augmenté considérablement tous les cofficients d'utilisation digestive apparente et réelle et les consommations. Aucune différence significative n'a été notée entre les C.U.D. à des aliments expérimentaux et l'aliment témoin, sauf pour la cellulose qui s'est révélée plus digestible avec la jacinthe qu'avec la luzerne. Cependant, l'excrétion urinaire azotée et minérale augmente avec le pourcentage de jacinthe dans l'aliment, ce qui, combiné avec la faible énergie digestible de la jacinthe, explique que les croissances des lapins diminuent avec le taux de jacinthe dans l'aliment, les consommations étant identiques pour tous les groupes. Des taux d'arsenic supérieurs aux niveaux couramment rencontrés ont été obtenus dans les tissus des lapins consommant la jacinthe. Il paraît donc possible d'incorporer la farine de jacinthe dans un granulé pour lapin de chair en croissance, à un taux voisin de 25 p. 100 qui dépendra du coût des traitements et des risques de toxicité de l'arsenic pour l'alimentation humaine
Fichier EMVT80_1.PDF [9.2 Mo]

Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement
© Cirad - Contact : revue.emvt@cirad.fr